Movin’On, sommet de la mobilité durable par Michelin

Cette année, ce sont nos cousins québécois qui seront les hôtes du sommet mondial de la mobilité organisé par le groupe Michelin.

Cet événement autrefois connu sous le nom de « Michelin Bibendum Challenge » fait peau neuve, notamment en changeant de nom. Désormais appelé « Movin’On », ce nouveau rendez-vous de la mobilité durable se tiendra du 13 au 15 juin à Montréal, Canada.

Infographie Mobilité DurableVoir infographie complète

La mobilité durable : Movin’On, nouvelle version du Bibendum Challenge

Instauré en 1998 à l’occasion des 100 ans de Bibendum, le Challenge Bibendum est reconnu à travers le Monde pour être le colloque de la mobilité durable.

Réunissant des leaders politiques, industriels, scientifiques, des start-up dynamiques, l’objectif de Movin’On sera sur la même veine … définir une meilleure mobilité.

Ainsi, nouveau sommet mondial de la mobilité durable, Movin’On a pour mandat de réunir des acteurs issus du domaine public et privé. Autour de la table, l’enjeu est clair pour tous : « Se réunir pour inventer collectivement, améliorer et se projeter concrètement dans les transports de demain en est le fondement », de préciser Jean-Dominique SENARD, Président du groupe Michelin.

En associant les talents de chacun, l’objectif est de « transform(er) les transports en sollicitant l’ingéniosité des chercheurs, l’agilité des start-upers et la force de frappe technologique des grandes entreprises.« 

Il faut le reconnaître, cette notion de mobilité durable est une constante chez Michelin, devenue évidente avec la mise en marché du tout premier pneu économe en carburant, qu’on connaît aujourd’hui sous le nom de « Energy Saver Plus« .

Réduire l’empreinte des transports sur l’environnement, optimiser le transport et la circulation des biens et des personnes. Minimiser l’empreinte carbone des pneus. Tels sont quelques-uns des défis qui feront l’objet des réflexions de ce sommet.

Il est intéressant de souligner le fait que l’exercice de méninges auquel se livreront les participants de Movin’On ne sera pas seulement intellectuel. L’idée est de proposer des solutions concrètes aux gouvernements, des projets clés en main ou presque. Les métropoles telles que Montréal sont au cœur de la cible. Le besoin urgent de transformer les transports et la façon de se déplacer y est plus qu’évident.

Movin’On à Montréal : paradis de la mobilité durable ?

Pourquoi avoir choisi la ville de Montréal pour accueillir ce sommet mondial de la mobilité durable ?

Le maire de Montréal, Denis Coderre, s’explique sur le sujet :  » Montréal, avec son engagement de réduire d’ici 2020 ses émissions de gaz à effet de serre de 30% comparativement au niveau de 1990 et ses actions concrètes en matière d’électrification des transports, se positionne comme chef de file du domaine de la mobilité durable et performante. […] Ce sommet
mondial de la mobilité durable (…) sera l’occasion de mettre en valeur les innovations
montréalaises et d’échanger avec les leaders mondiaux en la matière ».

Rappelons aussi que la ville de Montréal s’est démarqué au Cop 21 pour ses innovations notamment en matière de transports électriques. Et depuis peu, la métropole québécoise fait partie du C40, regroupement de quelques 90 cités, ayant pour mandat la recherche de solutions relatives aux changements climatiques.

Ainsi, le rendez-vous est pris pour « réinventer une mobilité sûre, connectée et responsable ».

Source : communiqués Michelin 12 et 14 décembre 2016