Le pneu et votre disque dur – quand pneu et technologie se rencontrent

S’il est courant de retrouver des pneus usés dans la confection de mobilier ou de maroquinerie, le tandem pneu et technologie, pour sa part, est plutôt rare.

Et pour cause. À première vue, il semble impossible d’associer pneu et technologie dans un projet de recyclage. L’un est destiné à une utilisation de pointe, l’autre à un usage routier plus vulgaire. Pourtant, cette entreprise californienne a savamment relevé le défi.
Présentation d’un projet pas comme les autres.

Pneu et technologie, un mariage incongru mais prometteur

Ashcraft est un studio de designers reconnu de Los Angeles. Entreprise familiale, elle a été fondée par Daniel Ashcraft en 1986 et elle est aujourd’hui dirigée conjointement avec Daniel, fils et directeur artistique. Gagnant d’un Award dans son champ d’activité, la réputation de cette agence n’est plus à faire à L.A.

C’est une équipe de designers passionnés, ingénieux, qui transforment les objets du quotidien. Leur mandat ?  » Utiliser le design pour façonner le monde, en résolvant les problèmes d’aujourd’hui et en anticipant ceux de demain. « 

Et parmi les enjeux d’aujourd’hui et de demain, on pourrait placer le recyclage des pneus dans le top de la liste. Sans oublier à ses côtés notre consommation d’énergie toujours plus grandissante. C’est sur la base de ces deux réalités environnementales qu’est né le duo pneu et technologie qui suit.

Refroidir un disque dur avec un pneu, vraiment ?

Premier constat : seulement 40% des pneus usés aux USA sont recyclés et réintégrés via la filière de valorisation des déchets.

Deuxième fait important : les petits appareils domestiques gaspillent de l’énergie chaque minute, chaque jour. Une étude américaine a récemment démontré que ces petites sources d’énergie ajoutées les unes aux autres représentent 10% de la facture d’électricité d’un ménage moyen possédant 25 appareils électroniques « grand public ».

Le disque dur fait partie de ces composantes qui peuvent consommer beaucoup d’énergie sur le temps. Même les profanes l’auront constaté, un disque dur génère beaucoup de chaleur, qu’il est indispensable de refroidir. La plupart du temps, on utilise des ventilateurs pour faire baisser la température. Le bémol toutefois, c’est qu’en plus d’être relativement bruyant, un ventilateur consomme aussi de l’énergie et peut représenter un investissement important.

Ashcraft s’est donc penché sur le problème avec en tête d’utiliser un processus de refroidissement plus efficace, plus naturel et plus écologique. L’idée d’utiliser le potentiel des pneus recyclés est devenue une évidence. Et c’est une première car comme rappelé en introduction de cet article, le duo pneu et technologie est plutôt inusité.

disque dur et pneu

Pourquoi le pneu ? pour chacune des propriétés suivantes :

  • haute résistance à l’abrasion
  • excellente protection contre les chocs
  • maniabilité du caoutchouc, bonne prise en main
  • résistance naturelle à la chaleur

L’idée est née : utiliser toutes ces propriétés pour fabriquer un exosquelette organique qui envelopperait le disque dur. Au lieu d’un boîtier compact et hermétique, les composantes sont exposés à l’air ambiant sans toutefois avoir l’air d’un produit incomplet, grâce à l’exosquelette de caoutchouc qui le recouvre. On obtient alors un système de refroidissement naturel, éliminant par le fait même la nécessité d’un ventilateur. Et quelle allure ! Un look futuriste fantastique qui vient ajouter l’esthétique et l’agréable au très utile.

Bientôt offert en différentes couleurs, le projet appelé Breathe (Respire) est encore en cours de développement mais il est à souhaiter que ces Skins de disques durs en pneus feront prochainement partie de nos outils du quotidien pour la préservation de notre planète.

pneu et technologie