Suède drapeau

Question surprenante? la réponse l’est tout autant!

Un ‘post’ précédent, concernant l’utilisation des granulats de pneus comme combustible dans les cimenteries, nous avait éclairé sur certaines des propriétés de nos vieux pneus.
Oui, la matière première de nos vieux pneus peut être utilisée comme combustible MAIS dans le respect rigoureux des règlementations en place, et bien entendu dans un contexte industriel – n’allez pas jeter vos vieux pneus dans la cheminée 😀 !

Alors, quel rapport avec nos amis suédois ?
Notre partenaire de recyclage fournit depuis 2008 des broyats de pneus à un géant industriel du secteur énergétique suédois, E.On. Plus de 5000 tonnes en 2008 et des prévisions de 15 000 tonnes par an depuis 2009 ont (et vont!) ainsi alimenter deux des quatre chaudières de cette centrale thermique – équipée pour utiliser les broyats de pneus comme combustible.

Autre point intéressant concernant cet industriel suédois: E.On travaille sur un projet – en partenariat avec un laboratoire spécialisé de l’Université de Sydney, Australie – qui permettrait de développer un nouveau nano-sorbant à base de CO2 améliorant la production de l’hydrogène comme source d’énergie – ce à partir de biocarburants durables et non-recyclables tels que pneus et plastiques. L’objectif principal est de développer un procédé commercialisable où l’hydrogène serait produit à partir de matériaux disponibles localement tandis que, dans le même temps, le CO2 serait isolé, séparé et stocké. Un projet d’envergure puisqu’il permettrait une réduction à grande échelle des émissions de CO2.

sources: www.aliapur.fr – www.eon.com *** image: www.eon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *