Archives de catégorie : Recyclage

Comment vos pneus usés sont-ils recyclés ?

Idée recyclage pneu
Une fois que vous quittez le garage, équipé de vos nouveaux Hankook par exemple, quel parcours vont suivre vos anciennes gommes ?

Nous vous expliquons dans cette rubrique du blog comment fonctionne la filière de valorisation des pneus. Mais pas seulement …

Des hommages sont rendus ici aux efforts déployés par les marques, toutes confondues, qui font une différence.

Découvrez avec intérêt l’engagement des fabricants de pneus face à cet enjeu environnemental de taille.

Appréciez l’actualité sur le sujet afin d’être au fait des dernières avancées dans le domaine. Comprenez comment la filière de recyclage change le quotidien de tous mais aussi comment elle impacte l’avenir, à court comme à long terme.

Consommez mieux, en choisissant vos pneus, sachant par exemple que le fabricant sélectionné contribue largement au financement de recherches et développement pour recycler plus efficacement.

Lamborghini recyclée en bureau

Voitures recyclées en mobilier : la sélection de Toopneus

De Supercar à bureau

Voitures recyclées en mobilier : une idée saugrenue ? Pas forcément !

Du parking au bureau, il n’y a qu’un pas (ou presque ! ), du moins dans le monde du recyclage. En effet, si votre budget ne vous permet pas de rouler en Lamborghini, il vous autorisera peut-être la fantaisie de travailler depuis le capot d’une Murcielago.

Certes, trouver un habitacle de Ferrari chez le casseur du coin n’est pas chose aisée. Toutefois, en se donnant la peine de fouiner et en s’armant de patience, le projet de recycler une voiture en mobilier devient accessible. Certains l’ont fait et voici ce que cela donne…

Lamborghini recyclée en bureau

Fiat 500 recyclée en mobilier

Parmi les voitures « coup de cœur », la Fiat 500 fait partie des préférées des designers spécialisés en recyclage. Et pour cause ! Dotée de belles courbes harmonieuses, d’ un look qui a su séduire générations après générations, elle est intemporelle. Elle dispose aussi d’une taille facile à adapter dans un intérieur contemporain.

Du bureau à la banquette en passant par la salle de bain… Voici notre sélection de voitures recyclées (pardon de Fiat 500 recyclées) les plus inspirantes !

Table Fiat 500
Mobilier Fiat 500 recyclée
Lavabo Fiat 500

La valeur sentimentale recyclée

Après la Ferrari, la Fiat 500, parlons maintenant de recycler notre « titine ». Celle qui nous a mené du point A au point B pendant tant d’années … Ou encore de la BMW récupérée des parents, peut-être ? La Golf GTi de nos années de jeune conducteur ?

Golf GTI convertie en BBQ

Que dire en conclusion ? Que recycler des pièces automobiles est plus simple qu’il n’y paraît. Sans forcément se lancer dans un projet complexe, on peut redonner vie à un siège d’auto par exemple. Certains ont débuté en recyclant des volants, des leviers à vitesse … Votre imagination est votre seule limite ! Libre à vous d’équiper une « Man Cave », de donner une touche d’originalité à votre salle de bain, votre entrée.

Voir d’autres idées de voitures recyclées ici

Pneu aux oeufs

Pneu aux œufs, ou quand le compost s’invite sur les routes

Un pneu aux œufs, sérieusement ?
Poule voitureAussi incongrue que l’idée puisse paraître, c’est pourtant bien sur ce projet que l’université de l’Ohio travaille. Des chercheurs auraient découvert que les coquilles d’œufs et les peaux de tomates constitueraient une alternative intéressante pour la composition des pneus de demain.
Explications.

Un pneu aux œufs : recyclage alimentaire révolutionnaire

En exploitant les vertus du compost alimentaire, des chercheurs ont découvert que les coquilles d’œufs et les peaux de tomates pourraient bien venir remplacer le carbone issu du pétrole qui compose nos pneus.

À la base de ce projet, on retrouve Katrina Cornish, spécialiste en biomatériaux, à qui l’on doit notamment le caoutchouc à base de pissenlit que Continental exploite déjà (voir notre article du 03/09/2014 «  Un pneu Continental au pissenlit « ). Cette experte s’est penchée sur le potentiel des aliments qui finissent à la poubelle pour au moins 3 raisons, qu’elle exprime ainsi :

  • 30 % d’un pneu est composé de carbone issu du pétrole, pour la plupart du temps acheté à l’étranger. Son coût varie selon l’offre et la demande, mais cette ressource est loin d’être inépuisable et l’industrie du pneu va croissant. De plus, ce matériau s’use relativement vite.
    Le pneu aux œufs solutionnerait ce 1er enjeu, l’accessibilité et la durabilité de la matière première.
  • Indépendance et réduction des coûts : évidemment, si vous produisez vous-même vos composantes, vous réduisez les coûts d’importation et êtes moins dépendant des fluctuations des marchés.
  • Recyclage des déchets alimentaires : un atout de poids dans la démarche de consommer proprement et dans le respect des éco-systèmes.

Quelques chiffres pour appuyer le potentiel du pneu aux œufs

Cette étude étant actuellement menée aux Etats-Unis, les chiffres sont relatifs à leur consommation d’œufs et de tomates. On estime ces données à environ 100 milliards d’œufs et 13 millions de tonnes de tomates par année. Facile donc d’imaginer le potentiel de cette alternative. Pour information, l’Europe n’est pas en reste, au contraire. La France, à elle seule, a produit 14,7 milliards d’œufs en 2015, maintenant sa place de premier producteur d’œufs de consommation dans l’UE.  Il est donc intéressant de suivre ce projet de près !

Pourquoi des œufs et des tomates ?

C’est en fait l’association des deux qui produit le résultat le plus prometteur.

La coquille d’œuf apporte porosité et adhérence, mais manque de flexibilité.
La tomate, dont la peau est épaissie par l’agro-industrie pour mieux résister au transport (devenant, du coup, difficile à digérer), compense ce manque de souplesse par sa structure plus fibreuse. Ces dernières (peaux de tomates) ont aussi démontré une excellente résistance à la chaleur, offrant dès lors une base de qualité à la composition d’un pneu.Pneu aux œufs

Qui sait … les prochaines générations auront peut-être pour proverbe populaire « On ne fait pas de pneu sans casser des œufs » ^^

 

Source et crédit image : https://news.osu.edu/news/2017/03/06/tomatotires/

Le pneu et votre disque dur – quand pneu et technologie se rencontrent

S’il est courant de retrouver des pneus usés dans la confection de mobilier ou de maroquinerie, le tandem pneu et technologie, pour sa part, est plutôt rare.

Et pour cause. À première vue, il semble impossible d’associer pneu et technologie dans un projet de recyclage. L’un est destiné à une utilisation de pointe, l’autre à un usage routier plus vulgaire. Pourtant, cette entreprise californienne a savamment relevé le défi.
Présentation d’un projet pas comme les autres.

Pneu et technologie, un mariage incongru mais prometteur

Ashcraft est un studio de designers reconnu de Los Angeles. Entreprise familiale, elle a été fondée par Daniel Ashcraft en 1986 et elle est aujourd’hui dirigée conjointement avec Daniel, fils et directeur artistique. Gagnant d’un Award dans son champ d’activité, la réputation de cette agence n’est plus à faire à L.A.

C’est une équipe de designers passionnés, ingénieux, qui transforment les objets du quotidien. Leur mandat ?  » Utiliser le design pour façonner le monde, en résolvant les problèmes d’aujourd’hui et en anticipant ceux de demain. « 

Et parmi les enjeux d’aujourd’hui et de demain, on pourrait placer le recyclage des pneus dans le top de la liste. Sans oublier à ses côtés notre consommation d’énergie toujours plus grandissante. C’est sur la base de ces deux réalités environnementales qu’est né le duo pneu et technologie qui suit.

Refroidir un disque dur avec un pneu, vraiment ?

Premier constat : seulement 40% des pneus usés aux USA sont recyclés et réintégrés via la filière de valorisation des déchets.

Deuxième fait important : les petits appareils domestiques gaspillent de l’énergie chaque minute, chaque jour. Une étude américaine a récemment démontré que ces petites sources d’énergie ajoutées les unes aux autres représentent 10% de la facture d’électricité d’un ménage moyen possédant 25 appareils électroniques « grand public ».

Le disque dur fait partie de ces composantes qui peuvent consommer beaucoup d’énergie sur le temps. Même les profanes l’auront constaté, un disque dur génère beaucoup de chaleur, qu’il est indispensable de refroidir. La plupart du temps, on utilise des ventilateurs pour faire baisser la température. Le bémol toutefois, c’est qu’en plus d’être relativement bruyant, un ventilateur consomme aussi de l’énergie et peut représenter un investissement important.

Ashcraft s’est donc penché sur le problème avec en tête d’utiliser un processus de refroidissement plus efficace, plus naturel et plus écologique. L’idée d’utiliser le potentiel des pneus recyclés est devenue une évidence. Et c’est une première car comme rappelé en introduction de cet article, le duo pneu et technologie est plutôt inusité.

disque dur et pneu

Pourquoi le pneu ? pour chacune des propriétés suivantes :

  • haute résistance à l’abrasion
  • excellente protection contre les chocs
  • maniabilité du caoutchouc, bonne prise en main
  • résistance naturelle à la chaleur

L’idée est née : utiliser toutes ces propriétés pour fabriquer un exosquelette organique qui envelopperait le disque dur. Au lieu d’un boîtier compact et hermétique, les composantes sont exposés à l’air ambiant sans toutefois avoir l’air d’un produit incomplet, grâce à l’exosquelette de caoutchouc qui le recouvre. On obtient alors un système de refroidissement naturel, éliminant par le fait même la nécessité d’un ventilateur. Et quelle allure ! Un look futuriste fantastique qui vient ajouter l’esthétique et l’agréable au très utile.

Bientôt offert en différentes couleurs, le projet appelé Breathe (Respire) est encore en cours de développement mais il est à souhaiter que ces Skins de disques durs en pneus feront prochainement partie de nos outils du quotidien pour la préservation de notre planète.

pneu et technologie

La mode recyclage, c’est le pied et c’est tendance

Et si on parlait de « mode recyclage » ?

Nous avons souvent abordé le sujet du recyclage pneu et de la mode.
Nous avons partagé des idées originales d’accessoires tels que ceintures, boucles d’oreilles, maroquinerie diverse … et des modèles de chaussures.

Des bottines Timberland aux tongs faites artisanalement, nous allons aujourd’hui aborder le sujet de la chaussure issue du recyclage … et oui, parce que recycler, c’est le pied !

Mode recyclage : je vais ressembler à quoi ?

LA question qui vous trotte dans la tête, n’est-ce pas ? Parce que vous voulez bien soutenir la cause environnementale, vous êtes prêt à bien des sacrifices, mais votre look … hum c’est un sujet sensible. Comme nous vous comprenons. Soyez rassuré, se chausser en mode recyclage n’est absolument pas incompatible avec un look tendance, en voici la preuve.

Sole Rebels : des chaussures « équitables », un look impeccable en mode recyclage

Commençons par quelques images, car nous vous sentons fébriles de découvrir quelle sera votre prochaine acquisition recyclage.

Sélection chaussures mode recyclage

Pour hommes et femmes, été comme hiver …

Tong recyclage pneu
Comme vous l’imaginez, cette boutique est un véritable coup de cœur. Et pas seulement du côté de la rédaction de Toopneus.com, puisque CNN, Forbes, Entrepreneur Magazine, BBC, Reuters parmi tant d’autres en ont déjà parlé.

Fondée en 2004 par Bethlehem Tilahun Alemu, les valeurs de cette entreprise sont toutes simples : promouvoir le talent de créateurs éthiopiens tout en aidant cette communauté. Bien entendu, la boutique pratique le commerce équitable et prône des idées riches de sens : « démontrer que des pays comme l’Éthiopie sont riches, humainement, culturellement, intellectuellement. » Apprendre à l’autre pêcher plutôt que lui donner son poisson pour manger, en quelque sorte …

Sole Rebels mode recyclage

La marque propose également de nombreux modèles de chaussures VEGAN, pour ceux et celles qui ont adopté ce mode de vie – et de consommation alternative.

Une mode recyclage aux nobles matériaux

Dans les matériaux utilisés, on retrouve bien entendu le pneu recyclé, qui est la matière première des semelles. Pourquoi noble, vous interrogez-vous peut-être … parce que la réutilisation d’un produit en fin de vie l’est, du moins à notre sens. Collecter, traiter, découper, manipuler des vieilles gommes afin de les intégrer dans un processus de fabrication artisanale demande certainement bien plus d’efforts que de fabriquer, de zéro, des semelles …

Sole Rebels emploie des artisans qui taillent à la main les semelles des chaussures.

Artisanat - mode recyclage

Ensuite, les autres composantes de cette mode recyclage eco-friendly sont :

Du coton organique : le coton est au cœur de l’histoire et de la vie quotidienne des éthiopiens. Sole Rebels s’approvisionne auprès de petits cultivateurs locaux, afin de vous assurer le maximum de douceur et de qualité, tout en faisant travailler des artisans locaux.

Du cuir AbyssinianPure : en Éthiopie, l’élevage de bétail est une activité primordiale. C’est un levier crucial pour réduire la malnutrition et la pauvreté. Il n’y a pas d’usine de cuir en Éthiopie, l’animal est élevé au grand air, le cuir des chaussures Sole Rebels provient uniquement de cette source.

Des tissus faits mains : des métiers à tisser en eucalyptus, une méthode ancestrale, une tradition respectée et un processus de fabrication on ne peut plus écologique

De la juste organique : depuis des siècles, le café éthiopien est exporté dans des sacs de jute Abyssin tissés à la main, à partir d’une fibre végétale cultivée localement. C’est cette même toile de jute qui est utilisée dans la confection de certaines paires de chaussures.

De la fibre de Koba : le koba est une plante indigène cultivée en terres éthiopiennes depuis des milliers d’années. Il est durable, robuste et ses racines peuvent vous sauver de la famine car comestibles. Il est vivace, n’a pas besoin de beaucoup d’eau. C’est à juste titre que le KOBA est appelé « arbre de l’espoir, arbre de la liberté ».

La livraison est gratuite, mais vous avez peut-être déjà aperçu l’une des boutiques de la marque : En Grèce, en Californie, en Suisse, à Barcelone, en Autriche, à Singapour, à Taiwan, …

Voici le lien si vous souhaitez adopter vous aussi la mode recyclage : www.solerebels.com

Mode recyclage chaussures pneu

granulat pneus recyclés

Initiative recyclage à la californienne

La Californie … la seule mention de ce nom évoque bien des images sauf celles de pneus usés amoncelés en piles, dans un centre de recyclage.

Des images comme celle d’Alerte à Malibu, par exemple ?
(ça y est, je crois que j’ai enfin toute votre attention lol)

recycler Californie

 

Bref, si l’on connaissait cet état américain pour ses plages, son univers cinématographique mythique, force est de reconnaître que c’est aussi l’un des états qui travaille le plus à la préservation de son environnement.

Voici 10 exemples à suivre, une initiative recyclage après l’autre, nous démontrant comment l’on peut recycler dans nos univers urbains.

Initiative recyclage : au stand de tir

Les policiers de San Francisco ont à leur disposition un centre de tirs un peu différent des autres … En effet, disposés dans la zone de retenue, des copeaux de pneus par milliers sont répartis afin de faciliter la récupération des balles tirées et des déchets. Ce sont quelques 6000 pneus qui sont recyclés à cette seule fin, une initiative recyclage qui mérite d’être imitée.

pneu recyclage tir

Au trot, au galop, le recyclage pneu !

On s’éloigne de San Francisco pour se rendre dans le Comté de Humbold, quelques 500 kilomètres plus loin vers le nord. Dans cette région, on a pris une initiative recyclage qui a permis de disposer de plus de 8300 pneus. En récupérant les pneus sous forme de copeaux déchiquetés, on en a recouvert les surfaces de rodéos et d’entraînement équestre. Largement apprécié de tous, ce projet est applaudi par les usagers qui n’ont plus à vivre avec la poussière inévitable de la terre battue autrefois utilisée. Les chevaux aussi en bénéficient car la gomme des pneus est bien plus douce pour leurs articulations.

initiative-recyclagepneu06 initiative-recyclagepneu13

Le pneu et la maçonnerie

Nous avons déjà évoqué les vertus du pneu recyclé en matière de construction. Là encore, la Californie montre l’exemple, cette fois-ci du côté de Sacramento. Il fallait créer des murs de soutènement, on a donc utilisé quelques 7000 pneus recyclés pour construire un système efficace et qui n’est pas prêt de s’user !

Mur pneus recyclés

Silence, on tourne

La Californie, c’est aussi et surtout Hollywood et les différents studios de production qu’on peut y visiter. « Silence, on tourne ! » pourrait être la devise de la ville, c’est désormais celle de plusieurs dizaines d’appartements de Los Angeles.

Idéale pour couper la nuisance sonore, la gomme de 30 000 pneus recyclés a été utilisée pour servir de sous-couche aux planchers de bois installés dans cette tour de 23 étages.

plancher pneus recyclés

Une initiative recyclage qui élimine les mauvaises herbes

En voilà une idée qui pourrait bien révolutionner la façon dont on traite les mauvaises herbes. Elle nous vient de la ville de Redding, située idéalement entre deux parcs nationaux, à quelques heures de Sacramento. En recyclant plus de 6000 pneus usagés sous forme de paillis, l’écorce de caoutchouc s’est avérée une excellente initiative recyclage.

La ville économise sur l’entretien de ses espaces verts tout en favorisant le recyclage de ses vieux Good Year !

paillis pneus

Adjugé vendu, le recyclage pneu

Nous voici aux enchères très populaires de Barrett-Jackson, qui utilisent habituellement de la moquette pour une ambiance confinée et un confort absolu pour les éventuels acquéreurs. Le tapis a été remplacé par un superbe « carrelage » de caoutchouc, issu de 675 pneus en fin de vie. Démontable, ce plancher est utilisé pour couvrir de nombreuses ventes aux enchères.

sol pneus

Initiative recyclage dans le sport universitaire

32 000 pneus qui étaient en route vers un champ d’enfouissement se retrouvent désormais foulés par des sportifs universitaires de l’Humbold State University. Une idée géniale qui a permis de rendre l’utilisation de ce gazon synthétique plus régulière. Plus besoin d’épargner l’herbe, ni de l’entretenir, ni de craindre les jours de pluie avec ce plancher de pneus recyclés.

initiative-recyclagepneu12 gazon pneus

On recycle pour les plus jeunes

Les jeunes enfants de la région aussi apprennent la valeur du recyclage, ce en s’amusant. Par exemple, dans les écoles élémentaires de Farmersville, les terrains de jeux utilisent du caoutchouc de pneus recyclés pour que les tout-petits jouent en toute sécurité. Juste pour l’élaboration de deux terrains de jeux, on a recyclé 29 000 pneus. Incontestablement, voici une initiative recyclage efficace, avec une vertu éducative sur les jeunes générations non négligeable.

jouer pneus initiative-recyclagepneu05

Nid de poule et pneus recyclés

Autre idée géniale : utiliser des vieux pneus pour réparer l’asphalte. En fait, on dilue le nouveau goudron avec de la gomme de pneus, utilisée alors comme produit liant. Ainsi, 3500 pneus ont permis de restaurer 17 rues, pour un coût réduit, une durabilité augmentée et des frais d’entretien nettement moins élevé. Génial, non ?initiative recyclage routes pneus

Initiative recyclage et parking

On termine notre série d’exemples inspirants avec le Fireside Lodge, motel situé aux abords du lac Tahoe. 40 pneus de voiture ont été utilisés pour produire des butées installées à chaque place de stationnement. Ces butées en caoutchouc sont idéales car elles ne peuvent pas être abîmées par les chasse-neige pendant l’hiver.

parking pneus

Cet article a été traduit d’un article composé par le site blog.bestusedtires.com, un confrère américain qui poursuit la même ligne éditoriale que Recyclagepneu.com.

Vous avez aimé ces idées ? Partagez cet article !

Rentrée 2016 : des astuces recyclage économiques

La rentrée 2016 a déjà montré le bout de son nez dans les supermarchés et les papeteries où les fournitures scolaires prennent d’assaut le devant des étalages. Liste en main, parents et enfants sont concentrés sur les rayons bien garnis de cahiers, classeurs, crayons ect …

Rentrée 2016-2017

 

Mais avant d’acheter de nouveau tout ce que la liste de votre enfant comprend, pourquoi ne pas tenter une rentrée 2016 un peu plus « verte » cette année ?

Rentrée 2016  : 3 astuces « éco »

1- Réutiliser : avant d’acheter du nouveau matériel, il est indispensable de faire le tour des fournitures de l’année précédente. Le cartable/sac à dos par exemple … s’il est encore en bon état, résistons à la tentation d’en acheter un tout neuf et de reléguer aux oubliettes l’ancien qui a encore de belles années devant lui.

Oui mais, me direz-vous, cette année ce sont les Pokémon qui sont à la mode … votre bambin n’en veut plus, des Minions … Ah, le défi ! Cela nous emmène au point 2

2- Enseigner le recyclage : et oui, la rentrée 2016 commence à la maison, où la leçon n°1 pourrait être un atelier recyclage. Pourquoi ne pas rendre l’activité ludique à l’aide d’un tutoriel (comme celui qui suit) pour apprendre à votre bambin que réutiliser, c’est préserver la nature qu’il aime tant ?

3- Acheter « éco-responsable » :  lorsqu’il s’agit d’apporter sa contribution à un environnement plus propre, on veut acheter intelligemment. Par exemple, il est possible, sans se ruiner, de favoriser des produits certifiés PEFC.

PEFC, c’est la garantie que ce que vous achetez provient d’une filière qui favorise une gestion respectueuse des forêts. L’engagement de cet organisme est de veiller à la ressource forestière, préserver la biodiversité et maintenir un équilibre fragilisé.

Des exemples ? citons le site pefc-france.org : « Les agendas Quo Vadis, ramettes de papier Clairalfa, cahiers Clairefontaine, enveloppes La Couronne ou GPV sont par exemple certifiés PEFC. De grandes marques, mais aussi des marques de distributeurs comme celles des Magasins U, E. Leclerc et Carrefour  » vous proposent de quoi équiper votre enfant adéquatement pour cette rentrée scolaire.

cahier PEFCsource et credit image : http://www.pefc-france.org/

Rentrée 2016 : l’écolier éco-responsable

À quoi ressemble-t’il, cet écolier de la rentrée 2016 ? Ce bambin qui sera la relève de notre société, à qui l’on doit apprendre à protéger sa planète ?
Il est en fait le reflet de papa et maman pour l’instant et se construit en partie avec les valeurs que vous lui inculquez. Il sera tout fier de montrer à ses copains son cartable unique, ses crayons différents, et même d’expliquer pourquoi sur ses cahiers il y a des petits logos d’arbres. Il sera le meilleur ambassadeur du recyclage qui soit !

Et voilà ce que l’on trouvera dans son cartable :

  • les cahiers agrafés ou à spirale mais non collés
  • les crayons de bois sans vernis
  • la gomme : choisissez la en caoutchouc, évitez le pvc
  • les feutres : on oublie les paillettes et le flafla, et on favorise les feutres à l’eau, sans parfum
  • la règle : en bois de préférence

Lors de notre recherche pour éditer cet article, nous avons trouvé ces conseils pertinents dans un article de l’Ademe et du Conseil Régional de Gironde, sur la préparation du cartable modèle.

crayons eco-responsablesource et credit image : http://www.pefc-france.org/

Rentrée 2016 : et les parents alors ?

Au delà de tous les efforts que vous fournirez pour apprendre à votre enfant à mieux consommer, vous pourrez montrer l’exemple notamment en adoptant une conduite éco-responsable sur le chemin de l’école. Et si la possibilité vous est offerte, pourquoi ne pas opter pour le co-voiturage ?

Pneu recyclé mode

Du pneu à la haute couture, portrait de Brigid KO

Vous roulez en vélo, le vent dans les cheveux, les poumons pleins d’un air frais revigorant, le rire de vos enfants vous vivifie quand cela arrive … la crevaison.  Et qu’y-a-t’il de pire pour gâcher un après-midi en famille qu’un pneu qui crève ? Vous, vous la maudissez cette chambre à air percée, mais Brigid KO est une designer qui les adorent elle, les pneus hors d’usage … Présentation d’une artiste un peu « déjantée » qui confirme à elle seule le proverbe bien connu de tous : « le malheur des uns fait le bonheur des autres ».

Le pneu crevé devient matière première

Avez-vous déjà remarqué à quel point la gomme noire qui compose vos pneus peut parfois ressembler étrangement à du cuir ? C’est ce constat qui a animé l’ingéniosité de Brigid KO, couturière de métier. Passionnée à l’idée de créer des vêtements différents, elle explore la diversité à tous les niveaux, et particulièrement dans le choix des matières qu’elle pourrait bien exploiter … Faisant du vélo et de la moto, les pneus font partie de son quotidien, elle commence alors à réaliser le potentiel de cette gomme, et débute par la création de maroquinerie diverse : portefeuilles, sacs, bijoux. Et le pneu devient mode.

Elle recycle des chambres à air de pneus vélo, mais aussi de tracteurs ou motos, des jantes, et toute pièce automobile désuète qu’elle peut récupérer. Elle met dans chacun de ses projets son instinct de couturière, ses habiletés de créatrice, son expérience de sculptrice, donnant vie à des pièces uniques. Comme celles que nous vous présentons ci-dessous.

Coquins, féminins, provocants, Brigid KO rend le pneu sensuel, et ça, c’était tout un challenge à relever !

Haute Couture PneusRobes pneu Brigid KO Source : http://www.brigidko.com – Crédit images Bryan Allen Djeneba Aduayom

Ses images parlent d’elles-mêmes n’est-ce pas ?

Brigid Ko, inspirée et engagée

Pour la petite histoire, l’idée de recycler des pneus pour faire de la haute-couture lui est venu alors qu’elle venait d’acheter une maison construite dans les années 40. Elle y découvre dans le grenier des journaux dont un qui retient son attention : un magazine qui présente en couverture des maillots de bain en caoutchouc. Elle revient tout juste de la Fashion Week de San Francisco et l’idée naît alors dans son esprit.

L’histoire fabuleuse de Brigid KO vient d’écrire son premier chapitre … elle va pouvoir aller encore plus loin dans sa volonté d’exprimer son art tout en luttant contre le consumérisme, combat sociétal qui lui tient à cœur.

Ce qu’elle aime de cette matière première, le pneu ? là où vous voyez un pneu usé, un fardeau à recycler, elle voit un challenge : donner vie à une matière difficile à manier, une matière changeante qui présente des marquages, des couleurs, des motifs et des textures différentes. C’est facile à comprendre lorsque l’on compare par exemple un pneu offroad comme le BF GoodRich AT et un pneu slick pour le circuit tel que le Yokohama Advan A050. Évident, non ?

pneus usés Yokohama Pneus en fin de circuit Yokohama Advan A050

Les éloges ne manquent pas pour le travail fabuleux de cette artiste qui a même retenu l’attention de l’excentrique Lady Gaga, lui faisant l’honneur de porter une de ses créations en spectacle (notamment au Roseland Ballroom, le 29 mars 2014).

Elle s’est aussi mérité en 2014 l’Award de la plus créative des Designers. Les plus influents des médias environnementaux lui ont donné de la visibilité, mettant en lumière autant son travail que les valeurs écologiques prônées par cette artiste du recyclage pneu talentueuse.

Miroir pneu recyclé

Le pneu, matière première de l’art

Prenez un architecte, spécialisé dans la restauration.
Ajoutez lui les compétences d’une artiste Designer et inspirez le tout des convictions et valeurs d’un environnementaliste … vous obtenez l’équipe du site Bon-Eco.com – des entrepreneurs engagés dans le recyclage pneu et la préservation de la nature.

Porte Pneu

Des portes coulissantes en pneu – Bon-Eco.com

L’idée naît du pneu en feu

Comment une artiste designer en vient-elle à considérer le pneu comme matière première de ses œuvres ? Alors qu’elle était à l’emploi du Musée Canadien des Civilisations, en 1989, Carolyn Butts entend parler d’un incendie de pneus qui ravage alors les territoires des nations autochtones canadiennes. Il n’en faut pas plus à cette visionnaire pour trouver sa voie.
« Trouver une valeur à nos déchets est la seule façon de changer les choses », dit-elle en expliquant à quel point la pollution de la planète l’inquiète.

Restaurer, préserver, … le pneu aussi

Hans Honneger, architecte de restauration expérimenté, a redonné vie à toutes sortes de bâtiments, de maisons, d’édifices, et chérit l’héritage historique des éléments avec lesquels il travaille. Cette valeur est précieuse pour le recyclage des pneus aussi. Non pas que vos vieux Michelin aient d’un coup une valeur sentimentale, mais plutôt que la matière transformée peut devenir intemporelle.

Enfin, Jake Baer. Son amour de la nature, sa passion pour la vie en général est un moteur puissant pour l’équipe, il est une source sûre de matériaux à recycler, une inspiration constante pour nos artistes du recyclage pneu.

Le pneu n’est pas leur seule matière première, ils utilisent d’autres composantes issues du quotidien qui nécessitent une transformation pour continuer d’être utiles. Bon-Eco est aussi impliqué dans la protection des animaux, notamment en aménageant des espaces respectueux et stimulants pour les animaux en captivité. Des outils qui stimulent les comportements instinctifs des animaux, instincts menacés par la vie hors de leur environnement naturel.

Cette présentation se termine par quelques-unes de leurs œuvres du recyclage pneu.

Œuvres d’art en pneus recyclés

Cadre pneu

Un tableau, des pneus, une composition originale – Bon-Eco.com

Flancs pneu décoration

Collection de flancs de pneus décoratifs – Bon-Eco.com

Cadre pneu recyclé Burberry

Cadre inspiré Burberry avec des bandes de roulement de pneus usagés – Bon-Eco.com

Scandale : où est allé l’argent du recyclage

Pas de panique, cette histoire de corruption ne touche pas l’Hexagone mais une province du Canada, l’Ontario. Cela faisait les gros titres la semaine dernière, il semblerait que les automobilistes qui ont payé leur écotaxe pour chaque pneu acheté auraient en fait financé tout autre chose que son recyclage.

Voici une traduction de l’article posté par le journal The Star ce 9 janvier 2016.

La taxe de recyclage des pneus

Un peu comme en France, l’Ontario impose depuis 2009 une écotaxe sensée financer la valorisation du pneu en fin de vie. Si nous payons 1,25€ par pneu en France, nos cousins canadiens (du moins dans la province de l’Ontario) doivent honorer une surprime de 4,25$ par pneumatique tourisme.

Des fonds détournés à un autre usage

Une journaliste a vérifié la gestion des millions de dollars accumulés dans les caisses de cet organisme et a eu de drôles de surprises en découvrant notamment que son conseil d’administration avait dépensé la coquette somme de 16 104,00$ en trois jours pour une « réunion », que l’on sait bien arrosée. Les relevés de carte de crédit ont révélé que ces derniers étaient de grands amateurs de vins fins, de cocktails, … le tout dépensé autour d’une table, à discuter de pneus et de recyclage. Et ce n’est qu’un cas isolé parmi bien d’autres.

D’autres dépenses extravagantes n’ont pas manqué de choquer Moira Welsh lors de son enquête : croisières, dégustation et visite de vignobles, pourtant ces dépenses n’ont pas semblé déranger Glenn Maidment, président de cet organisme de gestion des pneus usagés. « Je ne suis pas mal à l’aise avec la nature de ces réunions, pas plus qu’avec celle des repas ou des dépenses d’hébergement. Toutes ces choses, je pense, étaient justes et raisonnables. »  Un menu dégustation de cinq plats, avec 10 bouteilles de vin (2.023 $), plus les hébergements à l’Hôtel Prince de Galles (2.200 $), rien que du « raisonnable »…

Dans certains cas, les dossiers montrent que l’argent a été utilisé pour des dons politiques, pratique plutôt inhabituelle pour un organisme créé par le gouvernement. « Ce sont de modestes contributions en vue de soutenir le processus démocratique » s’est expliqué Mr Maidment.

Pas de transparence

Malgré les sommes colossales gérées par ce programme (quelques 80 millions de dollars), la journaliste en charge de cette enquête, Moira Welsh, déplore le fait qu’il n’y ait pas de supervision publique. Et en bout de ligne, ce sont les consommateurs qui financent ce programme, à raison de 4.25$ par pneu mais de 5,45$-5,84$ / pneu de pick-up ou de 4×4.

Si l’on considère que l’on doit recycler plus de 12 millions de pneus en Ontario par année, le calcul des sommes engagées est vite fait, ce sont bel et bien des millions qui circulent, millions entièrement financés par les automobilistes.

Si l’enquête est toujours en cours, les faits n’en restent pas moins dérangeants. L’organisme s’est défendu notamment en soulignant que le conseil d’administration est « composé de bénévoles hautement qualifiés qui ne reçoivent aucune rémunération ».
De quoi s’interroger sur la notion de bénévolat dans le cas présent …

Si vous souhaitez en savoir davantage, voici l’article du Star qui a servi de source à ce billet : www.thestar.com/news/canada/2016/01/09/ontario-tire-recycling-fees-fund-boozy-board-dinners.html
recycler pneu street art

Déco Noël bouteille

Quand les Fêtes se recyclent

Plus que quelques jours et l’époque la plus attendue de l’année par des millions d’enfants sera là, pour quelques heures et puis … les Fêtes de Noël !

Et puis, il faut ramasser, ranger, disposer des papiers cadeaux, emballages, bouteilles vides, décorations festives …

Le recyclage s’impose dans ces circonstances où l’on consomme et surconsomme, mais vous êtes de plus en plus nombreux à anticiper cette bonne action en optant pour des produits issus du recyclage.

Voici quelques-unes des meilleurs idées glanées sur le net pour vous, chers lecteurs.

Le sapin recyclé

Voici notre top 3 des plus belles initiatives, notre préférence va évidemment au tout premier, le sapin de pneus recyclés ! Sympa pour une ambiance typiquement masculine ou encore pour une décoration d’atelier, de garage, ou de commerce dédié à l’automobile.

Facile à réaliser, quelques pneus, de la peinture, un peu d’imagination et tada !

Sapin pneus

Le sapin « branches de bois » : en un tour de main il est réalisé, il a le mérite d’être économique (plus que ça, impossible), il vous faudra quelques branches ajustées à une longueur décroissante, deux trois loupiotes de Noël et hop : on obtient une décoration de fin d’année chaleureuse et tendance.

Sapin recyclage branches

Enfin, un sapin pour se donner ou se redonner l’envie de bouquiner : le sapin livres. À l’ère du digital, on en oublierait presque ces trésors qui prennent la poussière sur les étagères, alors pourquoi ne pas leur redonner vie le temps d’un mois de décembre ?

Sapin recyclage livres

La décoration de table

Un centre de table coloré, recyclé et vraiment facile à faire ? voilà le mini sapin issu d’une bouteille de soda.

Bouteille plastique recyclage

Les plus GEEK d’entre nos lecteurs, eux, craqueront sans doute pour la décoration de sapin « clavier », plutôt que de laisser nos vieux Azerty croupir dans une caisse, dans le fond d’un grenier ou d’un garage.

Clavier recyclage Noël

Une boîte de conserve, de la peinture, des pompons : encore une idée recyclage qui ravira vos invités et apportera une touche de gaieté à vos centres de table ou encore à la tablée des enfants.

Déco Noël canette

Le recyclage, c’est une façon de pensée

Il est vrai qu’il est plus ‘facile’, plus rapide d’acheter de nouveaux produits et de jeter à la poubelle ce qui est désuet, mais il est tellement plus satisfaisant de prendre le temps de laisser aller sa créativité à une activité recyclage. Et quelle récompense que de savoir qu’en bout de ligne, même d’une manière infime, l’on contribue à faire de notre planète un endroit plus sain, plus propre.

Dans le domaine de l’automobile, des pneus particulièrement, faire sa part c’est s’assurer déjà de bien utiliser ses pneumatiques, afin d’en éviter une usure précoce (vérifier la pression, faire attention aux trottoirs pour prévenir les hernies, etc …). C’est aussi prendre la responsabilité d’acheter ses pneus auprès d’un vendeur eco-responsable, comme Toopneus.com par exemple. Enfin, c’est veiller à ce que le monteur qui changera vos pneus intègrent les usagés dans la filière de valorisation des pneus.

Pneus Plage

Recyclage, le pneu et la plage

L’été s’approche et tandis que vous planifiez déjà vos séances de bronzage au bord de l’eau, la question du recyclage des déchets préoccupe de nouveau.
En effet, nos écosystèmes sont fragilisés, menacés, par des gestes inconsidérés qui mettent en péril l’environnement : on jette, on pollue, on détruit sans se soucier du lendemain de notre planète.

Saviez-vous, par exemple, qu’une canette laissée à l’abandon nécessitera 1 siècle pour se dégrader ? Autant qu’un pneu abandonné sauvagement dans un fossé, un coin de forêt ou une parcelle de plage …
Heureusement, la grande majorité agit pour contrer ces négligences.

Plages propres

Le site de la WWF reportait certaines initiatives citoyennes, notamment au Canada, qui ont permis de nettoyer les rivages et les plages de ce beau pays.

Pour bilan, si l’on cite par exemple la région de Montréal, il fait peur de découvrir que parmi les 160 kg de déchets ramassés, les bénévoles ont retrouvé bouteilles de verre, chaussures et … pneus !
À Halifax, quelques 1250 kms plus loin, quelle ne fut pas la surprise des participants lorsqu’ils ont mis la main sur un pneu de tracteur parmi engins de pêche, mégots, bouchons de bouteilles.

Le pneu à la plage, oui, à cette condition

Oui, le pneu recyclé a sa place cet été, à vos côtés, au bord de l’eau.

Pour preuve, quelques idées glanées ci et là pour du recyclage intelligent et pourquoi pas, des idées bricolage pour les plus manuels d’entre vous.

→ les tongs de pneu : que cela soit la semelle issue d’une bande de roulement de pneu usé, ou le corps même de la sandale faite de vos vieux Bridgestone (http://www.toopneus.com/achat-pneus/bridgestone/), le pneu saura vous chausser jusqu’à ce que vous ayez les doigts de pieds en éventail, dans le sable chaud de la dune !

→ le sac de plage : l’avantage d’un sac de pneumatiques recyclés, au-delà du coût extrêmement bas (inexistant si vous le faites vous-même), c’est que vous affichez vos valeurs jusqu’au bord de l’eau, tout en traînant avec vous les affaires utiles pour faire bronzette sereinement !


Et si vous n’avez pas la possibilité d’aller à la plage avec votre famille, voici une idée toute simple pour emmener la plage à vos tout-petits. Installez donc ce bac à sable recyclant un pneu …

 

Recyclage logo

Vous le verrez bientôt partout

Du nouveau dans l’univers du recyclage : le 26 décembre 2014 paraissait au Journal Officiel le décret 2014-1577. Jusque là, vous vous dite « oui, et ? » … c’est un décret qui va rapidement s’installer dans votre quotidien car il touche au recyclage et au tri sélectif – ce qui nous concerne tous.

Une nouvelle signalétique va progressivement s’inviter sur tous les produits que nous consommons qui doivent être triés après usage.
Entrée en vigueur au 1er janvier 2015, ce programme s’appelle Triman, voici ci-dessus ce nouveau visuel.

« Le décret prévoit la mise en œuvre d’une signalétique commune informant le consommateur des produits recyclables soumis à un dispositif de responsabilité élargie du producteur, qui relèvent d’une consigne de tri  » nous rappelle l’information officielle.

Le but étant évidemment de faciliter le geste du citoyen, l’aider à trier plus instinctivement ; les pratiques de collectes devraient, par le même coup, s’en trouver améliorées.

Pour aider à apprivoiser ce Triman, l’ADEME propose un guide pratique qui permet de s’y retrouver parmi les différentes catégories de produits concernés.
De l’ameublement en passant par le textile, les emballages ou les chaussures, rien n’a été oublié – pas même les pneus.

En ce qui concerne vos pneus, soit ils seront produits avec le logo du Triman à même la gomme du pneu, visible depuis le flanc ; soit le pictogramme sera relayé sur la fiche produit du manufacturier, ou sur son emballage (le cas échéant).

timan-ademe

Source: Ademe

Voiture Noël

Noël aussi se recycle

La période des fêtes est aussi enchanteresse pour les yeux que dévastatrice pour le portefeuille … Alors quand il s’agit de faire des économies tout en recyclant, forcément, cela nous intéresse !

Comment recycler pendant les fêtes ?

Nous vous avons déjà présenté lors d’un dernier billet le bonhomme de neige de pneus, idée originale et ludique pour décorer votre jardin en ce temps neigeux.
Voici quelques idées glanées ça et là, un top 5 festif des idées recyclage que nous avons préférées.

1- les capsules de bières : super simple à réaliser, assemblées et colorées, elles feront des décorations de sapins originales et vraiment peu onéreuses.

Idée recyclage : bonhomme de neige


2- les bouchons de vin : à utiliser sans modération ! Les idées ne manquent pas pour réutiliser ces bouchons de liège mais celle-ci nous a semblé des plus sympathiques : des rennes au nez rouge, de saison, ils agrémenteront votre intérieur pour quelques centimes à peine.

Idée recyclage : bouchons de liège


3- La chambre à air de pneu : évidemment, comment passer à côté de ce pouf génial, rouge et acidulé, facile comme tout à réaliser, il s’invite à Noël mais pas que … à l’année il illuminera votre salon d’une touche de couleur vivifiante.

Idée recyclage : pneu

4- les codes couleur de peinture : en voilà une idée surprenante ! Vous qui avez déjà fait des travaux de peinture, vous la trouverez des plus séduisantes. Que faire de ces échantillons qui traînent dans le fond des tiroirs ? des décorations uniques pour le sapin, pourquoi pas ?

Idée recyclage : code pantone

 

Idée recyclage : code couleurs

5- les filtres à café : la couronne de porte entièrement faite de filtres à café savamment pliés et assemblés. De toute beauté !

recyclage filtre cafe

Idée de recyclage de filtres à café

Montagne de pneus

Des montagnes de pneus

Des pneus recyclés par milliers

Les USA … une nation pour laquelle l’enjeu du recyclage de pneu est colossal. De par l’étendue de son parc automobile il est aisé d’imaginer quel défi le pneu en fin de vie peut représenter.

Un article du site MNN (Mother Nature Network) rappelait récemment que le volume de pneus à recycler a déjà représenté quelques 2 milliards de gommes aux USA, dont il fallait disposer. Il est difficile d’imaginer ce que cela peut figurer tant la quantité est impressionnante. Et pourtant, le pari a été relevé puisqu’en ce début d’année 2014 on estimait que 90% de ce volume avait bien été recyclé.

Le bilan est des plus positifs, ce grâce aux nombreux dispositifs de recyclage mis en place par le gouvernement, mais surtout par le travail de fond accomplis par diverses associations environnementalistes, par de nombreuses entreprises conscientes du potentiel que cette matière première présente, et par plusieurs artistes animés par la volonté de transformer ces pneus inertes en œuvres culturelles.

Le recyclage pneu aux USA : un peu d’histoire

Dans les années 90, le phénomène « montagne de pneus » déchaîne la chronique, de nombreux états s’inquiètent du volume de plus en plus grandissant de pneus à recycler, certains en viennent même à légiférer sur le sujet tant la situation devient critique. On se souviendra sans doute du Colorado,  qui détenait alors le record : entre 60 à 100 millions de pneus entreposés dans le comté de Weld, dans des fosses creusées à quelques 20 mètres de profondeur, répartis sur deux sites d’environ 72 hectares au total.

On réalise enfin que l’on doit anticiper ce que deviendra le pneu usagé, et les 2 milliards que nous avons mentionné en introduction de cet article remontent effectivement à cette époque. Selon les dispositifs existants dans ces années-là, seulement 11% auraient été orientés vers une filière de recyclage, ce qui était dramatiquement insuffisant. Avec les nombreux risques liés à de tels amoncellements de pneus : la propagation de la dengue, le danger de feux qui auraient alors pris des proportions inimaginables.

Finalement, la prise de conscience faite, les initiatives vont se multiplier pour disposer de ces montagnes de pneus : on va utiliser des broyats de pneus dans les travaux publics, dans l’aménagement d’espaces ludiques et sportifs, on va transformer le caoutchouc pour produire quantité d’objets du quotidien (tapis d’extérieur, de voitures, …).

Le bilan, aujourd’hui ? Les dernières statistiques disponibles indiquaient que 90% de ces montagnes de pneus ont bel et bien été recyclés. Un constat encourageant d’autant que les initiatives se multiplient autour du recyclage pneu. Les fabricants s’impliquent, tels que Bridgestone ou Goodyear, une « éducation » sur le sujet se fait, bref : la catastrophe a été évitée, les leçons ont été tirées, reste à garder le cap sur une gestion efficace de ces pneus en fin de vie.


Opération recyclage pneu, à grands coups de poing !

Abri jardin pneus

Un abri de jardin en pneu

Le recyclage pneu se retrouve souvent sous des formes des plus insolites. De l’art (statues en pneus) à l’objet utile (semelle de chaussures), le pneu se réutilise et se renouvelle très bien, particulièrement dans le domaine de la construction.

Nous vous avons déjà présenté ici plusieurs projets présentant un recyclage pneu dans l’habitat : une école faite en pneus, ou encore un toit de maison, voici aujourd’hui l’abri de jardin !

Le pneu dans le jardin

Plutôt que de laisser les pneus sécher dans le fond du jardin, recyclez les pour bâtir quelque chose d’utile, comme cet abri de jardin.

Il est le fruit du travail d’un designer néerlandais, Denis Oudendijk qui, avec l’aide de Jan Körbes, ont conçu cette pièce secondaire à l’aide de fenêtres et de pneus usagés. Pouvant servir de petite serre, d’abri de jardin, ou pourquoi pas de mini-chalet, ce local est fait d’acier de récupération, de bois, il est isolé pour l’hiver et son toit est entièrement constitué de bardeaux de pneus. Tous les matériaux utilisés dans la construction de ce projet sont issus du recyclage. Ils l’ont baptisé la Maison Gomme, et même si cette réalisation date de quelques années en arrière, elle est le témoin d’un effort collectif de résoudre la problématique du recyclage.

L’idée de ce projet est d’autant plus intéressante qu’elle est née dans un pays où le recyclage fait partie des mentalités bien plus qu’ailleurs en Europe. Le logement coûte aussi très cher et la possibilité de bénéficier d’une pièce supplémentaire à moindre frais séduit forcément de nombreuses familles qui ont besoin d’un bureau, par exemple, à l’arrivée d’un nouvel enfant. Alors forcément, convertir ses vieux pneus hiver en matériau de construction, ça réduit significativement la facture !

Cette équipe travaille pour l’entreprise Refunc qui est spécialisée dans le design de récupération. Au-delà de cette maison de pneus, ils ont contribué à de nombreuses initiatives notoires dans le domaine, comme par exemple, la création d’un espace public Lounge entièrement fait de pneus, en Afrique du Sud. En Hollande, ils sont à l’origine de la DecoGomme que l’on peut admirer depuis le parterre du Ministère des Finances à la Hague.

 

Credit photo : refunc.nl

Pneu recyclage énergie

De pneu à batterie

Le 27 août 2014, le Oak Ridge National Laboratory annonçait par voie officielle que désormais, le pneu se recyclerait en batterie au lithium-ion.
Voici quelques éléments à retenir de cette nouvelle encourageante en cette rentrée automnale !

Recycler le pneu en énergie

Avant tout, précisons que le tout est à un stade expérimental, mais la faisabilité du projet est tout à fait réelle.

Les batteries au lithium-ion, on les retrouve particulièrement parmi les composantes des véhicules électriques.
Pour fonctionner correctement, une telle batterie est constituée d’une anode en graphite. Les chercheurs du Oak Ridge National Laboratory ont réussi à extraire du noir de carbone du recyclage de pneus, qui viendrait se substituer à ce graphite. On obtiendrait alors une composante présentant de meilleures capacités énergétiques.  Mais ce n’est pas là son seul avantage.
Comme vous l’avez compris, actuellement une batterie au lithium-ion se compose de matières premières naturelles qui ont un coût assez élevé.

En puisant via le recyclage le noir carbone, on fait coup double :  » L’idée d’utiliser des pneus recyclés pour le stockage de l’énergie est très attrayante, non seulement pour la perspective de récupération du carbone qu’elle représente, mais aussi parce qu’elle permet de minimiser les dangers environnementaux causés par les piles de pneus jetés au rebut  » selon l’un des chercheurs de l’équipe.

De pneu à énergie

Comment en arrive-t’on à convertir un vieux pneu MICHELIN (http://www.toopneus.com/achat-pneus/michelin/) en énergie ?

4 grandes étapes sont décrites par le laboratoire responsable de ces travaux :
1- les pneus sont déchiquetés et broyés afin d’en obtenir de fins résidus
2- ce composite est ensuite préparé, réduit et séché
3- soumis à une cuisson par pyrolyse, on peut alors isoler et extraire le noir de carbone
4- ce noir de carbone est transformé afin de produire une nouvelle anode de batterie.

Pneu Batterie


Source et crédit illustration http://www.ornl.gov

rentrée et recyclage

La rentrée des pneus recyclés

Ah, la rentrée … un petit mot qui suscite pourtant de grandes émotions. L’anxiété mêlée à l’excitation chez les plus jeunes, l’inquiétude chez les parents tout intimidés par cette grande étape de vie de leurs touts-petits, le soulagement pour ceux qui ont des adolescents désœuvrés à la maison, en manque d’activités !

Cette année, pour la rentrée scolaire, le pneu se recycle et pave la route du retour à l’école.

Voyons comment :

1- dans le cartable de vos petits : et oui, vous souvenez de cet article de nos débuts (août 2010) où nous vous présentions la trousse faite de pneus recyclés ?

 

2- à leurs pieds : Nul autre que Timberland propose des chaussures dont la gomme est issue directement du recyclage de pneumatiques. Elles sont identifiées par le logo ‘Green Rubber’, 42% du caoutchouc qui compose la semelle provient de pneus : vos anciens Michelin, qui sait ?

 

3- les aires de jeux : les écoles maternelles et primaires sont pour la plupart dotées d’espaces récréatifs, on appelait ça autrefois des cages à écureuils par exemple. De plus en plus d’institutions choisissent des tapis comme revêtement de sol qui sont produits à partir de vieux pneus.

Aire de jeu en pneu

Aire de jeu en pneu

4- les salles de sports : vos plus grands vont s’entraîner, il y a de fortes chances que les tapis qui amortiront leurs chutes en salle de gymnastique soient d’anciens pneus Goodyear à qui l’on aura donné une deuxième vie !

 

5- les téléphones portables : de plus en plus de têtes blondes ont un téléphone en poche lorsqu’ils partent à l’école. Bonne ou mauvaise idée, le but de ce billet de blog n’est pas d’en débattre. Mais si c’est le cas, peut-être auront-ils comme coque de smartphone cet ingénieux étui issu du recyclage !

 

Allez, bonne rentrée à tous et pensez aussi à recycler le matériel scolaire de l’an dernier : un bon geste pour la planète et des économies pour le budget familial !

 

Pneu été

Le pneu se recycle l’été

Voici le moment que vous attendiez tous, le top 3 recyclage pneu qui vous épate semaine après semaine (mea culpa pour la semaine dernière) !

Et puisque nous arrivons à ce charmant mois d’août, en ce premier week-end où se croiseront sur les routes Juillettistes rassasiés de soleil et Aoûtiens impatients d’y goûter aussi, voici un top 3 tout léger de l’utilité du pneu recyclé en été :

1- Les tongs

Indispensables ! Vous avez les vôtres aux pieds, j’espère ? Parce que sans tong, l’été est moins long (pardon … je m’égare lol).
Sympathiques et en plus eco-friendly, voici de jolies tongs faites à partir de bandes de roulement de pneus. Imaginez : un maximum d’adhérence dans le sable chaussé de vos tongs Michelin (http://www.toopneus.com/achat-pneus/michelin/) , et en cas de pluie, avec vos espadrilles Uniroyal, vous n’aurez pas à craindre l’aquaplaning !

2- La balançoire pneu

Classique, les enfants (petits et grands) l’adorent ; et avec un peu d’imagination et de créativité, on peut aisément transformer un pneu usagé en un accessoire ludique pour les bambins – et vraiment agréable au coup d’œil.

3- Le mobilier de jardin

Original et particulièrement résistant, cet ensemble table et chaises de jardins est aussi issu du recyclage.
En plus d’être insolite, il semble vraiment confortable et pratique à l’usage … imaginez-vous, en train de siroter un Mojito bien frais (attention on ne prend pas le volant après !), avec la satisfaction supplémentaire d’avoir fait un bon geste pour la planète !

C’est tout pour cette semaine, bonnes vacances à tous !

 

Recycler pieces auto pneus

TOP 5 du recyclage auto et pneu

Cette semaine, nous avons sélectionné pour vous le top 5 de l’équipe en matière de pneus et pièces automobiles recyclés.

Faisons le tour de cette maison imaginaire du blog Recyclage pneu :

1- le salon : l’endroit convivial où nous recevons les amis, en les invitant à s’asseoir dans un ‘fauteuil pneu’ ou mieux, un ‘canapé banquette arrière’ !

2- la table : histoire de déguster quelques tapas, nous leur proposons d’utiliser à souhait cette table ‘toit de voiture’ aux allures de vieille 4L

3- la chambre : un coup de fatigue, une envie de sieste ? Nous leur proposons d’utiliser la chambre d’amis version Mercury

4- la cuisine : après le repas, l’un des convives se propose de faire la vaisselle, nous le dirigeons volontiers vers notre superbe ‘évier Volvo

5- le bureau : histoire de finir la visite, nous l’emmenons faire un tour aux bureaux de Toopneus.com version ‘Combi VW’

Suite au prochain épisode !

Chaise pneu

Je PNEU m’asseoir ?

Le recyclage de pièces automobiles est de plus en plus populaire, au-delà de l’intérêt environnemental on y retrouve un courant artistique qui séduit les Petrol Head et amateurs d’insolite en tous genre.

Cet exemple nous a fait sourire plus particulièrement, car pour une fois, c’est un détournement de deux-roues qui viendra égayer votre bureau.
Voici donc une sympathique chaise de bureau issue du recyclage d’une Vespa !
Confortable à n’en pas douter et un petit rien d’italien, elle saurait inspirer nos éditeurs ici pour la rédaction d’article épatant !


Autre tendance, l’utilisation des moteurs en table basse (recouvert d’une vitre, un joli v6 ou un moteur V8 dans son salon, ça en épate plus d’un!).
On retrouve également quantité de mobiliers composés de pièces automobiles recyclées : des calandres servent de tête ou pied de lit, des devants complets d’automobiles sont utilisés pour composer des bureaux, d’autres sont convertis en canapés : bref, inspirante activité que le recyclage automobile !

 

Les pneus, quant à eux, sont plus souvent utilisés en objets d’extérieur, salons de jardin, balançoires, jardinières, ornements – lorsqu’ils sont conservés et réutilisés dans leur intégralité.

Sinon, réduits en copeaux, la liste est longue, si vous êtes un habitué de ce blog vous n’avez pas à être convaincu.

 

Arcade Coca-Cola recyclage

Pas de game-over pour le recyclage

Le recyclage, l’affaire de tous ?

Bien sûr, et si des marques comme MICHELIN (http://www.toopneus.com/achat-pneus/michelin/) ou encore Goodyear se font les ambassadrices du recyclage pneu, cet article vous présentera brièvement comment Coca-Cola a pris aussi position sur le sujet.

Recycler, c’est bien jouer

Le projet a eu lieu sur 6 jours, dans une ville du Monde particulièrement touchée par la pollution plastique, Dhaka, au Bangladesh.

L’idée géniale pour rendre le recyclage ludique : installer des bornes de jeux d’arcade, sur 6 endroits stratégiques de la ville. Pour jouer, nul besoin de monnaie ou de jeton quelconque. Le prix d’une partie ? Une bouteille de Coca-Cola vide ! Un pari relevé avec succès puisque ce sont des milliers de bouteilles vides qui ont été récoltées, pour finir en pellets de plastique prêtes à l’emploi par les manufactures locales.

Cette campagne s’est inscrite dans l’opération « What is happiness ? » lancée par la marque : qu’est-ce que le bonheur, voilà la question abordée par Coca-Cola – le fait de lier le souci environnemental à cette valeur intrinsèque à l’humain est un coup de génie.
Permettre aux citoyens de réaliser que leurs gestes quotidiens contribuent finalement à leur bien-être personnel est le meilleur incitatif qui soit au recyclage !

Sans oublier qu’en le faisant sous forme de jeux d’arcade, on véhicule l’image que recycler peut être amusant.

Il serait formidable que dans l’industrie automobile par exemple, l’on mette en place un programme du genre afin de limiter notamment les décharges sauvages de vieilles voitures, de pneus usés, d’huiles de vidange et de tout ce qui compose un véhicule.
Car force est de constater que malgré la mise en place de l’éco-taxe, malgré les risques d’amendes encourus, les faits divers regorgent malheureusement d’histoires sordides : les forêts, les fonds marins, doivent être préservés !

Ainsi, le mot de la fin ? Bravo Coca-Cola ! souhaitons que de nombreux autres labels emboîtent le pas pour promouvoir le respect de l’environnement et la préservation de notre planète.

 

Usine recyclage pneu

La plus grande usine de recyclage pneu au monde

Cela se passe aux États-Unis, plus précisément à Houston, Texas.
Et cette fois-ci, il ne s’agit pas « Houston, we’ve got a problem » mais plutôt « Houston, we’ve got a solution » ! L’information a été publiée tout récemment, c’est désormais officiel, la plus grande usine de recyclage de pneu est née !

Recycler des pneus, quelques chiffres

Voici un sommaire en quelques chiffres de ce nouveau complexe :

  • 140 : c’est le nombre de millions de dollars qui ont été investis pour mettre cette usine sur pied. Le groupe Genan, aussi implanté en Europe, n’a épargné aucun effort pour traiter le volume colossal de pneus à recycler, ce qui sera le prochain chiffre …
  • 10 millions de pneus par année !
  • 40 hectares de superficie
  • 33% du volume total des pneumatiques usagés du Texas
  • 60 employés au service de l’environnement employés sur le site

Usage des pneus recyclés

10 millions de pneus, cela paraît colossal mais ce n’est qu’une infime partie de ce que les USA doivent tous les ans gérer : selon les autorités, ce sont quelques 290 millions de pneus usés dont il faut disposer annuellement.
Ainsi, comme en Europe, les broyats et fibres récupérés servent de combustible, de matière première dans le génie civil, dans divers produits que ce blog vous présente régulièrement.

Du pneu, l’on récupère la gomme, les fibres textiles ainsi que métalliques et chacun de ces matériaux a droit à une seconde vie.

Le groupe Genan, déjà installé au Danemark, s’implante aussi en France, avec des objectifs moins importants que ceux précités mais toutefois considérables : 56 millions d’euros sont investis du côté de Toulouse, l’ambition du groupe étant de traiter 70 000 tonnes de pneus et créer une quarantaine d’emplois. À cette fin, 56 millions d’euros ont déjà été investis.

source : genan.eu

dépôt sauvage pneus

Stop aux dépôts sauvages de pneus

Regardez ces quelques images et vous comprendrez le sens de ce billet …

 

 

Dernièrement, les faits divers sur le sujet se multiplient. Des promeneurs partent pour une ballade en forêt et tombent sur ces « cimetières de gomme », jonchant la terre, étouffant les arbustes et polluant l’environnement en toute impunité ! Difficile de punir un pneu me direz-vous, l’auteur du dépôt par contre, c’est une autre histoire !

 

Recycler des pneus intelligemment

 

Ce blog en est le témoin, les façons de recycler le pneu de manière intelligente et douce pour l’environnement ne manquent pas ! En France, des organismes reconnus sont en charge de l’organisation de la collecte de ces pneus usés en stations de montages, puis de les acheminer sur les sites de transformation où ils seront alors valorisés. Citons par exemple Aliapur, auprès de qui Toopneus contribue pour le recyclage des pneus commandés en ligne. Ces opérations sont en partie financées par l’écotaxe, cette contribution d’1,35€ qui est acquittée pour l’achat de chaque pneu sur le territoire français – qu’il s’agisse d’un achat en magasin ou d’une commande de pneus sur Internet. Toutefois, attention …

 

Que puis-je faire personnellement pour le recyclage pneu ?

 

En effet, ce billet de blog est aussi un appel à la vigilance de votre part : vous cherchez à payer vos pneus moins chers, ce qui est compréhensible. Mais n’achetez pas n’importe quoi, n’achetez pas à n’importe qui ! Ainsi, assurez-vous bien, lorsque vous choisissez le site sur lequel vous passerez commande, qu’il est partenaire d’un organisme reconnu de recyclage. Chez Aliapur par exemple, on publie en ligne la liste des vendeurs qui respectent la règlementation. Une bonne façon, en 1 clic, de s’assurer que l’on fait sa part en matière de préservation environnementale.

étapes recyclage pneu

6 étapes indispensables au recyclage d’un pneu

Comment se recycle un pneu ? Quelles sont les étapes qui réduise un pneu entier à un tas de fines particules broyées ?
Inspiré des process d’une usine de recyclage australienne, voici un récapitulatif très simple des méthodes classiques de revalorisation de vos pneus usés :

 

 

 

1- Collecte et transport :

 

Lorsque vous faites changer vos pneus en garage ou en centre de montage, vos vieux pneus sont récupérés par le professionnel. Une éco-taxe (que vous avez acquitté lors votre achat pneu sur Toopneus – attention, tous les sites ne sont pas conformes) couvre les frais de collecte et de transport qui permettront ensuite d’acheminer les pneumatiques jusqu’au centre concerné (organisme partenaire Aliapur).

 

 

 

2- Tri des pneus :

 

Arrivés sur le site, il faut trier les pneus par taille et par composition afin de les traiter de la bonne manière (différents process sont en place selon que l’on recycle du pneu tourisme ou du pneu agricole, par exemple).

 

 

 

3- Déchiquetage :

 

De puissantes machines déchiquettent les pneus, gomme et ferraille, afin de n’obtenir que de gros copeaux de caoutchouc et des résidus métalliques.

 

 

 

4- Récupération de l’acier :

 

Les fibres métalliques sont séparées de la gomme et récupérées, cet acier est aussi recyclé de son côté

 

 

 

5- Broyage final :

 

Une fois qu’il ne reste que des granulés de gomme, le tout est poussé dans un crible et broyé en tailles différentes selon l’usage auquel il est destiné (par exemple, très fin lorsqu’utilisé à la fabrication de nouveaux pneus, plaquettes de frein, route étanchéité, les adhésifs et peintures).

 

 

 

6-Test et distribution :

 

Les particules sont examinées en fin de process et leur qualité contrôlée, puis acheminées selon leur réutilisation.

Toopneus, en partenariat avec Aliapur, contribue à l’éco-taxe afin de favoriser à un recyclage des vos pneus respecteux de l’environnement.

Michelin recyclage

Michelin : engagé dans le recyclage pneu

Les pneus MICHELIN : une valeur de l’entreprise

 

Lorsqu’il est question de recyclage pneu pour des groupes de l’ampleur de MICHELIN (http://www.toopneus.com/achat-pneus/michelin/), l’enjeu est primordial.
MICHELIN, de part ses valeurs « Green Attitude », insiste depuis de nombreuses années sur le rôle sociétal que l’industrie du pneu doit jouer. Réduire l’empreinte environnementale, proposer une performance responsable, pour une durabilité de ses produits optimisée. Cette démarche a d’ailleurs été officialisée par la signature d’une charte en 2002, qui reprenait des propos tenus par Edouard Michelin lui-même : « Michelin doit s’engager afin de promouvoir ce qui apparaît désormais indissociable : la mobilité et le respect de l’environnement. »

 

Des exemples de recyclage

 

 

 

Ainsi, en matière de génie civil par exemple, le manufacturier a mis en place de multiples filières afin d’assurer une fin de vie de ses pneus respectueuse des enjeux écologiques : pneus rechapés, commerce de pneus d’occasion, valorisation énergétique.

 

 

 

Cette dernière est présente dans de nombreux pays, par exemple des entreprises comme Lafarge utilisent le pneu recyclé comme combustible (voir article du 08/09/2010), d’autres servent à alimenter des fours de centrales thermiques, des chaudières industrielles, …

 

 

 

Michelin a fait de l’enjeu environnemental une de ces valeurs primordiales, de nombreuses marques de pneus lui ont d’ailleurs emboîté le pas, particulièrement depuis la mise en place de l’étiquetage du pneu.

 

Source et crédit image : http://www.michelinearthmover.com