INFO OFFICIELLE | Recyclage pneu: quand les constructeurs automobiles s’engagent

Face à  la crise de la collecte des pneus usagés, les constructeurs* automobiles se sont engagés, pour un volume total de 20 000 tonnes, soit plus de 2.5 millions de pneus tourisme usagés.

 

Voici ce qu’on pouvait lire dans le communiqué officiel du 1er octobre 2010, émanant du Secrétariat d’Etat à l’écologie:

 

« Conscient des risques sanitaires et environnementaux liés au stockage de pneumatiques usagés, le ministère du Développement durable, en concertation avec les différents acteurs concernés, a mis en place un dispositif d’urgence pour collecter le surplus de pneumatiques usagés. Les accords signés en mai 2010 avec   les constructeurs automobiles et les manufacturiers ont permis la collecte et la valorisation de 10 000 tonnes de pneumatiques usagés issus des garages au cours de l’été 2010.
Le point d’étape prévu en septembre avec les mêmes acteurs a permis d’identifier un besoin supplémentaire de collecte pour les quatre derniers mois de l’année. Afin de répondre à ce besoin, les constructeurs automobiles s’engagent à assurer, par tranches successives de 5 000 tonnes et jusqu’à 20 000 tonnes, la collecte et la valorisation des pneumatiques usagés mis à leur disposition par les détenteurs. Chantal JOUANNO, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, se félicite de cet accord partenarial qui permettra de valoriser 20 000 tonnes supplémentaires de pneus usagés en assurant l’équilibre financier de la filière de gestion des pneumatiques usagés. »

 

Cette nouvelle a été saluée par l’éco-organisme Aliapur, partenaire recyclage de Toopneus, qui appele toutefois à la vigilance:

 

« Les constructeurs devront être particulièrement attentifs au devenir de ces 20 000 tonnes, en l’absence de consignes relatives aux modes de valorisation. Il conviendra d’ailleurs de contrôler physiquement l’effectivité de ces valorisations. Ainsi, ces pneus ne devront en aucun cas constituer de nouveaux stocks historiques ni grossir les stocks existants, ce qui dégraderait considérablement l’image de la filière tout entière. »

 

A noter aussi que pour respecter les volumes engagés, Aliapur a mis en place deux restrictions importantes: pas de nouvelle ouverture de compte jusqu’à la fin 2010 et fin du traitement des engagements 2010 au 10 décembre – reprise au 3 janvier 2011.

* Renault, PSA Peugeot Citroën, CSIAM
source: ww.aliapur.fr – http://www.developpement-durable.gouv.fr