Lamborghini feu

Lamborghini abandonnée, en feu

Recycler par le feu ? Pas toujours une bonne idée ^^

Incroyable mais vrai : un concessionnaire Lamborghini abandonne sa voiture en feu sur le bord de la route.
En ce vendredi, cette nouvelle a – évidemment – retenu toute notre attention.

Comment peut-on abandonner une Murcielàgo de la sorte ? Va-t’on devoir étendre les campagnes contre l’abandon des animaux aux Supercar ? Retour sur les faits.

Murcielago en feu

Nous sommes lundi, il est deux heures du matin et une rutilante Lamborghini grise brave le pavé humide du matin. C’est en traversant le pont Georges Washington que les choses se compliquent. Perte de contrôle ? On l’ignore, toujours est-il que les 632 cv de la bête s’affolent et la machine se crashe, s’embrasant immédiatement ou presque.

Un feu de joie qui n’en est pas un, on peut imaginer que le spectacle devait être terrifiant. Fort heureusement, on ne déplore pas de blessé, mais quand même … Un système d’alimentation ou de carburant défectueux ? Un V12 qui s’est affolé ? Une vitesse excessive non maîtrisée ? Des pneus trop usés ? Nul ne le saura, du moins pas pour le moment.

À son bord, Mr Ditchfield-Agboh et une femme, qui plutôt que d’alerter les secours et d’assumer la situation, ont préféré prendre leurs jambes à leur cou. Pour l’histoire, cet individu de 33 ans est concessionnaire automobile, tout porte à croire toutefois que ce véhicule n’était pas le sien, pour qu’il s’enfuie de la sorte.  Ou bien c’était bien le sien mais il n’est pas à 300 000 dollars près ? Allez savoir !
Toujours est-il que fuir en laissant un véhicule, Lamborghini ou non, brûler sur le bas côté de la chaussée, c’est bien entendu condamné par la loi. Ce Monsieur ne s’en est pas sorti aussi facilement, il a du comparaître devant les autorités pour s’expliquer et recevoir sa sentence.

 

 
► illustration d’une autre supercar en flammes, par Top Gear ◄

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *